DEMAIN SERA UN AUTRE JOUR de Michèle LASSIAZ

pc-securite-dsea-016.jpg

 

 

Demain sera un autre jour

 

de Michèle Lassiaz Chambon

 

 

Nous vous présentons, ce mois-ci, l'un des tous premiers recueils publiés par notre maison d'édition associative avec la préface de ce livre écrite par Jacques Ansan. Les illustrations de couverture sont  de Anne de Constantin :

 

Michele

 "Vous pouvez croire encore à la poésie futile, désuète, sirupeuse et morose ; si vous lisez ces poèmes, vous en reviendrez. Il y a du sang, de la bile, des cris d'horreur dans les poèmes de Michèle Lassiaz. Il y a la ferveur pour défendre, contre l'injustice, les mal-aimés de la terre. Puis, il y a un chant profond qui vient d'une mère, amoureuse... de ses enfants. Tout cela serait intolérable, illisible, insoutenable si le pittoresque n'y étouffait la pitié, si l'on ne sentait, dans le maniement de ces ulcères et de ces plaies vives, que la main froide du spécialiste, du contestataire de métier, du féministe militant. Le coeur bat de toutes ses ardeurs dans cette poésie chaotique de notre temps, et l'on entend souvent tomber une larme, longtemps retenue... Soulevez la page suivante...Vous constatez! Elle est mouillée, vous commencez à être conquis."

 

 

Propos de Jacques Ansan

ancien collaborateur de Michèle Lassiaz

à la télévision au sein de l'association

 "La télé est à nous"

 

Pour l'acheter:

laruchedesarts@hotmail.fr

 

 

 

symo 

 

 

pc sécurité dsea 017

 

Demain sera un autre jour

 

de  Michèle Lassiaz Chambon

   

 

Voici trois poèmes extraits du recueil de Michèle,
avec les illustrations d’Anne de Constantin

 

 

Des petits riens

 

Petits bonheurs sans fin de rien

Une branche d’églantier 

Sortie d'un fourré 

 pc sécurité dsea 018

 

Le sourire furtif d’un inconnu croisé

Le retour d’un ami longtemps éloigné

Jamais oublié

 

Les ronronnements d'un matou

Enfin retrouvé

 

Les senteurs du tilleul d’à côté

L’émoi d’une chanson toujours appréciée

 

Un déjeuner inattendu

Sur l’herbe fraîchement coupée

 

Une marche sous le crachin

D’une fin de journée

 

La découverte d’un ruisselet dans un pré

Une échappée de maternelle

 

Les accords cristallins

D’une harpe dans le métropolitain

 

La tétée d’un bébé dans un train

Merci pour ces multiples petits riens

 

remerciements à Yves

 

 Je suis

 

Sac à rires

sac à pleurs

en alternance

pc sécurité dsea 019je suis.

Dans le plein

ou dans le rien

dans l’abandon

ou dans la fusion

dans la présence

ou dans l’absence

je suis.

Dans l’intolérance

et dans la tolérance

j’alterne.

Dans les rêves

et dans la danse

je suis.

Dans l’humour

ou dans la nostalgie

dans la sagesse

ou dans l’extravagance

je suis...

Et dans l’amour

je voudrais être

toujours.

 

 

 

pc sécurité dsea 021

Couleurs

 

Des touches de couleurs serrées sur un trottoir

De la rue Montorgueuil

Des agglutinés bavant devant un saltimbanque

Des badauds déambulant fontaine des Innocents

Des croquants de la butte Montmartre

Des amerloques sur les Champs

Des mitrailleurs de la gâchette, parvis Notre-Dame

Des fanfares bruyantes rue de Buci

C’est ça Paris

 

Des traînards, rue des Lombards

Des fêtards, rue de Lappe

Des routiers vieillots à Montreuil

Des sans lendemains dans le métropolitain

Des noceurs aux Quatre Chemins

Des farceurs à Saint-Germain

C’est ça Paris

 

Des foules bigarrées des puces de Clignancourt

Des impromptus rue Saint-André des Arts

Des bourlingueurs fontaine Saint-Michel

Des hirsutes, des paumés, des faiseurs

Des harangueurs au forum Pompidou

C’est toujours ça Paris

 

   Des bon chic, bon genre de la rue de Passy

Des africaines enrubannées, nattées

Vendant leur maïs cuit au marché, rue de Jean

Des boutiques d’étoffes chatoyantes de la Goutte d’Or

D’où s’échappent des djellabas

Des kyrielles de restaurants asiatiques

Grimpant rue de Belleville

Et des boutiques alléchantes

Aux odeurs d’Orient, passage Brady

C’est aussi ça Paris

 

L’église rustique, tranquille de Saint-Médard, rue Mouffetard

L’échappée de Saint-Eustache

  Et l’humble Saint-Julien-le-Pauvre

L’indéfinissable Notre-Dame

L’insolite patisserie, basilique du Sacré-Coeur

L’élégante Sainte-Chapelle

La raffinée Saint-Séverin

Et la modeste église des Billettes

C’est encore Paris

 

Ceux qui vous bousculent sans vous voir

Ceux qui ne voient rien

Harassés par le train-train

Ceux qui frémissent de bonheur

A rêvasser sur la passerelle des Arts

 

Ceux qui s’avachissent sur les grilles des bouches de métro

Ceux qui boivent au goulot

Ceux qui n’ont plus rien

Que la désespérance, métro Rambuteau

Ceux qui sourient encore

Au bonheur de regarder les promeneurs

Jardin du Luxembourg

Et ça, c’est encore Paris

 

 

à Hervé

 

 

 

pc sécurité dsea 016 

 

Pour se procurer “ Demain sera un autre jour” :

laruchedesarts@hotmail.fr

 

bemialmsy