FLEURS ET PLEURS de Michèle LASSIAZ

 

 

Fleurs-et-pleurs.jpg

 

 

Fleurs et pleurs 

 

de  Michèle lassiaz-Chambon

 

 

Bluettes de jeune femme, "Fleurs et pleurs"?

Non point! La sincérité proverbiale de Michèle Lassiaz transparaît partout dans ce journal poétisé.

Recueil qui semble dessiné et construit comme un paysage venteux. Chantons dans le vent...Oui Michèle!

Et tout le mal que l'on peut souhaiter à tes poèmes c'est de trouver ici leur accompagnateur tant ils semblent réclamer cette musique qui leur donnera leur dimension, celle de chansons populaires. 

Cette liberté du vent qui anime Michèle, on la trouve partout ici, en ballades, ritournelles, mélodies...Le vent qui souffle derrière ces nuages mouvants que sont tes poèmes, Michèle, nous siffle des rythmes dansants comme pour illustrer l'idée que chez toi les sentiments sont aussi parfois des paysages. Ainsi, dans cette "Oasis de mon coeur", Fleurs et Pleurs, oui, car dans ces poèmes l'extérieur est souvent à l'intérieur. Métempsycose où le poète nous parle ici comme si elle était une plante, là, comme une "barque en perdition".

La meilleure part du recueil est sans doute celle où les mouvements du coeur -leurs intermittences aussi- sont les plus présents. Métaphores venteuses encore, qui semblent nous dire comme chez Rezvani que tout est léger, fugace et, encore dans ce recueil, sous le charme d'une naïveté parfois adolescente, en quête d'une maturité, d'une transcendance...

La forme dansante de "Fleurs et pleurs", leur légèreté, peut évoquer un sfumato, un modèle vaporeux.

Primat donné à la touche, pareille à celle d'un peintre au pinceau nerveux et rapide. Libre traînée de mots - couleurs au contour imprécis.

Sur le fond, ce premier livre de Michèle est comme par la suite, celui d'une poésie de l'intimité, du quotidien, de l'empathie immédiate et spontanée au spectacle des misères quotidiennes et de la désespérance des malheureux. Car à travers l'intimité chaleureuse des siens et des joies familiales (des tristesses aussi) Michèle voit depuis toujours sur un fond d'écran le kaléidoscope de la vie quotidienne, des images diffractées du monde dont nous accablent, mélangeant les images d'archives du passé aux images terribles du mond actuel -les sans-logis méprisés, les sous alimentés oubliés...

Belle projection de l'amour pris dans le cercle intime vers un monde réconcilié pour une conscience politique et souvent humaniste.

 

"L'aube de l'homme nouveau

Se lèvera sur une terre régénérée

Par l'approche de l'homme retrouvé"

 

Préface d'Alain Pizerra

-5 décembre 2007-

 

 Michele

 

 

bechmo

 

fleursetpleurs 002 

Extraits de

Fleurs et pleurs 

de  Michèle Lassiaz-Chambon

 

  

Voici trois poèmes extraits et autres citations

 du recueil de Michèle Lassiaz-Chambon
avec les illustrations de Marie-josée Goumain

 

fleursetpleurs

 

 

Jeux de lune

 

La

lune

Est venue

Jouer avec moi.

Elle s'est faufilée

Entre les volets

Et m'a éclaboussée

De son sourire narquois.

Puis, doucement, souriante

S'est montrée sur mon oreiller

Comme pour se moquer de moi,

Lentement s'est promenée

Et soudain m'a quittée.

Adieu, reviendras-tu

Me voir

Demain

 Soir?

 

 

 

 

 

 

 

 

 "La solitude du non partagé m'écrase,

Je ne peux vivre que dans le partage"

 

   fleursetpleurs 003

 

A Pierre

et à tous mes autres camarades

 

C'est pour toi, camarade

Que me vient cette ballade.

La ballade de ceux qui veulent croire

Que rien n'est jamais inutile.

Des manifs, et des slogans

Clamés

De Nation à la Bastille.

Des pétitions signées aux portes des usines,

Des quarts d'heure de silence respectés

Au nom de la fraternité.

Des piquets de grève dans les

Petits matins glaçés.

Dis, camarade avec nous tous

assemblés

Au nom de nos libertés

Toutes ces heures vécues ensemble,

De discussions cinglantes,

De décisions...

Tous ces combats pour une plus

Grande EGALITE.

AFIN QUE L'HOMME SOIT...

AFIN QUE L'HOMME VIVE DIGNEMENT...

 

Si tu n'y croyais pas, alors pourquoi?

 

 

fleursetpleurs 003 

"Il faut savoir choisir la solitude si elle est l'unique

moyen de rester fidèle à soi et aux autres."

 

fleursetpleurs 001

 

Pour André

 

 

A la recherche du père

 

J'ai scruté avidemment ton visage

Que je croyais être le sien

J'ai dévoré tes yeux

Cherchant l'appel de mon enfance

Fixant ardemment tes lèvres

Qui peut-être, prononceraient mon nom.

Je t'ai cherché le long de

Tes rides profondes

Le long des sentes arides,

Des dédales des ruelles mal pavées

Des villages agrippés

De Kabylie,

Je t'ai cherché auprès des vieux silencieux,

Dignes dans leurs burnous rèches

Assis à la fraîche

Avec dans leurs yeux

La beauté sauvage

De Djudjura.

J'ai caressé ton nez busqué

Tes mains noueuses.

Mais je ne t'ai pas trouvé, mon père

Ou peut-être n'as-tu pas voulu me

Reconnaître

 

Et je m'en suis retournée

Après cette quête

De l'autre côté de la Méditerranée

Vers mes autres ancêtres.

 

 

fleursetpleurs 003

 

 

"Quand les hommes auront compris qu'il faut savoir

dans certains cas refuser d'obéir aux ordres

gouvernementaux, alors ils seront devenus adultes,

alors ils deviendront anarchistes."

 

 

 

Fleurs et pleurs

 

Pour se procurer “ Fleurs et Pleurs” :

laruchedesarts@hotmail.fr

 

bechmo